Exit les droits de l'homme

 Il est triste que l'expression droits de l'homme soit détrônée par celle de droits humains. Aujourd'hui l'adjectif qualificatif est roi, car plus rapide : il permet d'économiser une préposition et un article.

Le pouvoir exécutif est différent du législatif. Ce sont des types de pouvoirs différents. De quoi des droits humains diffèrent-ils ?

Mais surtout la locution droits de l'homme est abandonnée au motif qu'elle nuit à l'égalité des sexes, alors que l'homme est pris dans sa forme neutre qui signifie le genre humain.

En outre,  l'emploi à-tout-va du qualificatif risque d'engendrer des approximations sémantiques.

Ambassade chinoise ou ambassade de Chine, est-ce vraiment pareil ? Bientôt nous aurons peut-être un ministre défensif, culturel, éducatif, économique... Pourtant un livre d'économie n'a rien à voir avec un livre économique.


Avis du HCE

https://haut-conseil-egalite.gouv.fr/parite/actualites/article/droits-humains-une-expression-qu-il-est-temps-de-generaliser

Comments

Popular posts from this blog

Une noix, chanson de Charles TRENET, un véritable poème

Un prince en Avignon est une chanson en hommage à l'immense comédien qu'était Gérard Philippe