Bah ou ben ? Ne pas confondre ces deux interjections.

On peut constater que l’emploi de bah a tendance a être plus fréquent, au détriment de benBah, comme le définit le dictionnaire Le Robert, est une interjection exprimant l'étonnement, le doute et le plus souvent l'indifférence, l'insouciance.

Ben est la forme familière contractée de eh bien et exprime la relation entre la phrase qu’il introduit et celle qui la précède. Cette relation est l’information, la digression, l’opposition ou la conclusion par rapport au contexte, nous dit le dictionnaire.
Eh bien introduit une réplique ou une nouvelle phrase du même locuteur.
Pourquoi cette confusion entre bah et ben ? Eh bien, la voyelle in prononcée de façon trop courte peut se confondre avec le son a. Il s’agit donc d’une faute d’oreille.

Exemples :

Ils vivent en couple, mais ils refusent de se marier !
Bah ! Quelle importance ? Chacun vit comme il l’entend. 

« — Nuit et jour à tout venant, je chantais ne vous déplaise.
— Vous chantiez ? j’en suis fort aise. Eh bien, dansez maintenant ! »

 

« —  Je serai dans votre quartier, jeudi matin.
— Eh bien ! / Eh ben ! Ben ! disons jeudi à dix heures. »

NB : Eh bien s’écrit toujours avec eh et jamais et, quand il s’agit de l’interjection.
Comme ce sont des interjections, elles doivent être suivies d’un point d’exclamation.








Comments

Popular posts from this blog

Une noix, chanson de Charles TRENET, un véritable poème

Un prince en Avignon est une chanson en hommage à l'immense comédien qu'était Gérard Philippe