Posts

Le couple homo, sketch, Pierre Palmade et Michèle Laroque

Image
Le couple homo

(Cliquer ci-dessus pour regarder la vidéo)
Accessoires : Deux chaises, deux verres, une bouteille d’armagnac.
Personnages : Marie (Michèle Laroque, notée ML) et Pierre Palmade (noté PP).
Situation de départ : PP est assit sur la chaise de gauche par rapport au public. ML est debout au milieu des deux chaises.


ML : Oh bah chéri, j’ai oublié d’te servir, ha ha ha ! (elle va chercher à boire) Armagnac pour toi aussi ?
PP : Oh moi juste une goutte mon cœur, hein.
ML : En tout cas, on avait vraiment envie de dîner avec vous ce soir ha ha ha. Hein chéri ?
PP : Ahh ça, Marie tenait absolument à vous inviter, (en les montrant du doigt) hein! Oh et puis alors, toute la semaine ça a été « Est-ce que ça va leur plaire ? Ouh le vin, ouh la décoration ! » hin hin hin Marie !!
ML : Ben c’était une grande première pour moi, hein ? J’savais vraiment pas si vous mangiez, heu… comme nous, heu, heu , heu !
PP : Non c’est vrai, Alain on, on connaissait ses goûts, enfin… certains de ses goûts mais o…

Cous de phonétique française à Paris et par Skype

Image
frenchphonetics.com C'est mon nouveau site consacré à  - l'enseignement de la phonétique française - la réduction d'accent - l'articulation et la diction  - la révélation de la voix par le chant


#the French phonetics course  #French phonetics in Paris #French accent reduction lessons #Professeur de phonétique française #Cours de réduction d'accent #Cours de diction

Eric Dupond-Moretti, texte extrait de l'interview

Image
Ecouter Eric Dupond-Moretti, avocat pénaliste, interviewé par Augustin Trapenard


Bonjour Eric Dupond-Moretti.
Bonjour, Augustin Trapenard.

Merci beaucoup d’être avec nous, c’ matin.

Merci d’ m’ inviter.
Tout d’abord, j’ vais vous dire, moi, c’est une question qui m’ passionne : de quelle responsabilité est-ce qu’on se sent investi quand on fait votre métier ?
Il faut convaincre, peu importe la morale. Il faut gagner.
Peu importe la morale ? 
Oui, bien sûr ; la morale, c’est… quelque chose que l’on réserve pour soi, pour les gens qu’on aime, pour ses enfants, pour les proches… pour les amis…

La justice, pour autant, n’entretient aucune relation, aucun lien avec la morale ?
SI, bien sûr que si, mais c’est justement la raison pour laquelle l’avocat doit se détacher d’ la morale !
Prêter sa voix…
Moi, je suis pas là pour juger ceux pour qui je plaide, je prête ma voix.
Ça veut dire ça, avocat, prêter sa voix. Vous l’ dites dans l’ spectacle, prêter sa voix à un individu, qu’il soit accusé ou …

Dialogue extrait de la série Workingirls

Image
Workingirls, saison 1, 4eépisode. A 8'10


Karine : Soulève ton pull !
Nathalie : Si vous voulez vérifier, j’ai changé les coussinets. Aïe ! Karine : Ça fait mal ? c’est qu’ c’est du gras ; tu peux r’mettre ton pull.
Ah oui, avant que j’oublie, le rendez-vous cet après-midi avec les prestataires a été reporté à demain 11 h. Préviens-les, là-haut.
Nathalie : Zut ! j’ai rien pour noter…
Karine : Ben, essaye juste de t’en souvenir, euh… quinze heures c’t après-midi, onze heures demain matin. Ça devrait aller. Nathalie : Oui, j’ai la mémoire tellement embuée avec les cours de danse, les entraînements de foot, mon mari, les courses… 
Karine : Un pense-bête ! T’as bien quelque chose avec le onze ? J’ sais pas moi, un anniversaire, un mort…
Nathalie : Quand je…, quand j’avais onze ans, on a déménagé avec mes parents à Obermorschwiller, à côté d’ Colmar !
Karine : Ah, ben, ça, c’est super. Mais est-ce que tu vas êt’ capab’ de t’en souvenir ?
Nathalie : Quoi ?
Karine : Eh ben Ober-man, ché pas quoi,…

Gérard de Nerval, extrait lu

Adrienne
Cliquer sur le lien ci-dessus pour écouter ma lecture
Je regagnai mon lit et je ne pus y trouver le repos. Plongé dans une demi-somnolence, toute ma jeunesse repassait en mes souvenirs. Cet état, où l’esprit résiste encore aux bizarres combinaisons du songe, permet souvent de voir se presser en quelques minutes les tableaux les plus saillants d’une longue période de la vie. Je me représentais un château du temps de Henri IV avec ses toits pointus couverts d’ardoises et sa face rougeâtre aux encoignures dentelées de pierres jaunies, une grande place verte encadrée d’ormes et de tilleuls, dont le soleil couchant perçait le feuillage de ses traits enflammés. Des jeunes filles dansaient en rond sur la pelouse en chantant de vieux airs transmis par leurs mères, et d’un français si naturellement pur que l’on se sentait bien exister dans ce vieux pays du Valois, où, pendant plus de mille ans, a battu le cœur de la France. J’étais le seul garçon dans cette ronde, où j’avais amené ma com…

La valse des regrets (chanson)

Image
La valse des regrets                                                                   (Valse opus 39 de Brahms) Paroles de Louis Poterat
L'orgue de la nuit
Au clair de lune gémit
La brise fait
De son archet
Chanter la valse des regrets
Ma belle enfant
Du bois dormant
Quittez vos rêves troublants
Vous éveillant
Pour un instant
Venez à moi qui vous attends
Le fils du roi n'est qu'un manant
Ce n'est que moi
Pauvre passant
Chantant l'émoi
D'une prière vaine...
L'ombre s'alanguit
Des formes glissent sans bruit
Et du passé
Couples lassés
Les souvenirs s'en vont danser
Les doigts frileux
Du saule bleu
Dressés au ciel
Comme un appel
Au sort cruel
Rythment au vent ma peine...
Ah loin du château
Loin de l'austère repos
Venez, venez
Vous qui dormez
Voici pour vous l'instant d'aimer
Ce château-là
C'est mon cœur las
Ce doux concert
Passant dans l'air
Ce n'est que l'air
De tendres souvenances...
la, la, la, la, la, la
Vous c'est l'espoir
Dans le ciel noir
C'est le s…

Les bronzés font du ski, script intégral

Image