Posts

Showing posts from May, 2017

Mon commentaire du premier discours du Président Macron

Il a fallu à Emmanuel Macron trois minutes d’une marche triomphale avant d’atteindre son trône adossé à la pyramide de verre du Louvre. Une marche rythmée par le très symbolique Hymne à la joie. Cette mise en scène n’a rien de modeste. Le besoin d’être aimé unanimement ressort de cette phrase narcissique ou enfantine du début de l’allocution, où pointe quelque frustration : « vous êtes des dizaines de milliers et je ne vois que quelques visages. » Quant au discours, eh bien, c’est du pur Macron, tel ce « ils attendent que nous soyons enfin nous ». Le texte est, selon moi, globalement faible si l’on excepte le formidable passage consacré à l’extrême-droite et plus tard l’allusion à cette dernière : « Je veux enfin avoir un mot pour ceux qui ont voté aujourd’hui pour madame Le Pen. Ne les sifflez pas. Ils ont exprimé aujourd’hui une colère, un désarroi, parfois des convictions ; je les respecte. Mais je ferai tout, durant les cinq années qui viennent, pour qu’ils n’aient plus aucune r…